Gluten-Lactose-Sugar Free

UNE PANNE? UN PANCAKE (GLUTENFREE)

Categories:

Une panne? Un pancake! (Glutenfree)

Un dimanche matin,  un nouveau jour pour cultiver le bonheur.

Un dimanche matin,
un nouveau jour pour cultiver le bonheur.

 

Dans la continuité de notre aventure GLUTEN-FREE, voici une recette toute simple pour vos petits déjeuner du dimanche, sains et gourmands.
► INGRÉDIENTS (pour une dizaine):

- 120g de farine sans gluten
- 150 g de flocons d’avoine
- 300ml de lait d’amande ou autre lait végétal
- 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
- 2 œufs
(- facultatif: 1/2 cuillère à café de sirop de riz ou d’agave)

✎ Quelle farine sans gluten choisir? La farine de riz est idéale pour cette recette car elle facilite le mélange des matières et permet d’obtenir une belle pâte mais cette fois ci, j’ai utilisé un mix de farine: châtaigne – riz.
► MODE OPÉRATOIRE:

- Dans un saladier, mélangez les flocons d’avoines, la farine, le bicarbonate et éventuellement le sirop d’agave.
- Parallèlement, battez les œufs avec le lait.
- Incorporez le mélange œufs-lait à la préparation sèche (farine, avoine, …)
Et mélangez à nouveau jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Louche par louche, vous déposerez votre préparation sur une poêle antiadhésive et lorsque vous observez des petites bulles à la surface, retournez votre pancake!

Des pancakes? Oui, mais sans gluten alors!

Des pancakes? Oui, mais sans gluten alors!

 

→ Accompagnez vos pancakes de miel et/ou d’Amlou (pâte à tartiner marocaine) avec quelques baies de Goji.
Et votre jus d’orange pressé maison ou une bonne tisane fera l’affaire!

Régalez vous, excellent dimanche!


‘Prendre soin de soi au naturel, ça passe aussi par son assiette.’
Faaat’

LE JEÛNE THÉRAPEUTIQUE & LE CANCER – LES MALADIES CHRONIQUES

Categories:

LE JEÛNE THÉRAPEUTIQUE & LE CANCER - LES MALADIES CHRONIQUES

✽ Le jeûne thérapeutique, une expérience, un choix ✽

Très souvent, quand notre corps s’affaiblit pour une raison que l’on ignore, on s’empresse à avaler une série de médicaments: des petits, des grands, des jaunes, des verts, … Ils ont tous une promesse en commun, vous soignez sur le champ!

Chaque jour, l’industrie pharmaceutique nous propose de nouveaux médicaments, plus fun, plus efficaces. Comme avec la mode, il y a toujours de nouvelles tendances, parfois, des maladies sont crées.

A titre d’exemple, il y a ce qu’on appelle le « SPM » (syndrôme pré-menstruel)qui a été qualifié de « maladie à traiter » par l’industrie pharmaceutique. Nous savons tous que, depuis la nuit des temps, la femme s’énerve, s’attriste, pleure, crie à l’approche des menstrues. C’est tout à fait naturel et normal, comme avec tout les pics d’hormones. Cette réaction normale du corps, a été transformé en syndrome pouvant mener à la dépression ou à d’autres complications plus graves alors qu’elle est sans risques.

Ceci étant en guise de préambule. La position que l’on adopte face à l’industrie pharmaceutique dépend de plusieurs facteurs, il n’y a pas que du mauvais, loin de là, mais un retour au naturel passe aussi par le fait de trouver des alternatives et un équilibre. A vos recherches!
Nous allons nous concentrer sur certains cas de maladie qui se répandent de plus en plus dans notre société pour diverses raisons et qui trouvent, principalement, leurs sources dans notre manière de vivre, consommer et manger. Il s’agit des maladies chroniques et des cancers.

→ L’annonce de ce genre de maladies n’est pas toujours une chose facile, le moral en prend un coup et les idées noires défilent à une vitesse puissance 20 dans notre tête. C’est à ce moment là aussi que l’on vous suggère de vous soigner au plus vite avec 101 médicaments et dans le cas du cancer, d’opter rapidement pour une chimiothérapie.
Que l’on soit pour ou contre la chimiothérapie, il faut savoir vous laissez un temps de réflexion et de voir en cette solution le dernier des derniers recours.

Optez d’abord pour une nourriture saine, une activité relaxante, vous entourez un maximum des personnes avec qui vous vous sentez bien et d’éliminez les mauvaises habitudes de la vie quotidienne: stress, trop de réflexions, le bruit, la foule, l’alcool et la cigarette.
Après avoir établi un nouveau départ avec optimisme et avec l’aide de votre entourage, il y a une solution qui se présente à vous, 100% naturel, il s’agit du jeûne thérapeutique.

Comment? Pourquoi? N’est ce pas un danger?


► Le but du jeûne:

Comme vous le savez, le jeûne a une grande sagesse, les différentes religions à travers l’Histoire en témoignent. Il a une grande importance et ceci, car ses bienfaits et ses effets sur le corps et l’âme ont été observés.
C’est simple, le fait de jeûner va tout simplement désintoxiquer doucement mais de manière intense votre corps de tout ce qui peut lui nuire.

→ Dans le cas du cancer, il faut savoir que le glucose et l’insuline sont rares voir quasi inexistants dans les tissus du corps lorsque la personne jeûne or ces deux éléments sont les carburants, par excellence, des cellules cancéreuses. Leurs absences entrainent une diminution de l’IGF1, le facteur de croissance de la tumeur.
Pour les personnes qui optent pour la chimiothérapie, sachez que le fait de jeûner avant ce traitement lourd rend les cellules cancéreuses plus vulnérables à cette dernière tout en vous protégeant de ses effets secondaires. Certaines cellules cancéreuses, par manque d’alimentation, meurent naturellement.

→ Un danger pour les autres cellules du corps? Non, car les cellules saines, en l’absence de nutriments, elles se serviront de la graisse mobilisée dans les tissus adipeux comme carburant pour remplacer le glucose. Elles ne craignent donc rien!
Il est évident que jeûner avec ou sans apport d’eau apportera une sensation de stress à votre corps mais celui ci est bénéfique car il participera à relancer les mécanismes naturels d’autorégulation. Le corps apprend à s’adapter, ressent une privation et active donc les forces curatives de l’organisme en ayant des effets anti-inflammatoires remarquables!

► Comment jeûner:

En Europe, le fait de jeûner n’est pas très courant même si en Allemagne, selon une étude, 15 à 20% de la population affirment avoir jeuné au moins entre 1 à 3 semaines et dans ce même pays, les cures de jeûne sont remboursés par la sécurité social!
Le jeûne tel qu’il est connu à travers l’Histoire et les religions consiste à s’abstenir de manger et de boire du lever jusqu’au coucher du soleil, idéal pour détoxifier son corps totalement.

Et en ce qui concerne le jeûne dit thérapeutique, il existe différentes méthodes:
Méthode 1: méthode « Buchinger » qui autorise les jus de fruits et les bouillons de légumes, il dure entre une à trois semaines, c’est un bon début.
■ Méthode 2: n’autorise que l’eau, il dure entre une dizaine de jour à 3 semaines. C’est ce qui est généralement conseillé et le plus utilisé mais pour les personnes ayant une maladie déjà bien installé, elle doit se faire sous surveillance.
■ Méthode 3: adapté aux pertes de poids et aux sportifs et consiste à alterner des périodes d’alimentation et de jeûne. Période variant entre 12h et 24h.

Lorsque vous avez choisi votre méthode, il est idéal de vous placer dans un bon état d’esprit cela n’étant possible qu’en étant dans un environnement stable et tranquillisant.
C’est le moment de faire une pause, de partir pourquoi pas et de pratiquez par la même occasion une e-detox!
On est pas obligé de partir, on peut rester chez soi en changeant la décoration de votre chambre, de votre salon, purifier l’air de votre intérieur avec des huiles essentielles, d’illuminer, d’aérer! En bref, faire en sorte de vous sentir bien! Misez sur la détente, la zen attitude et la tranquillité du corps et de l’âme!
Il existe en Europe de plus en plus de centres médicaux proposant ce type de cure avec un suivi médical. Ils sont présents en petits nombres en Belgique, Allemagne et Suisse.

► Le jeûne, mon corps et moi:

Le jeûne procure une sensation incroyable à votre corps, une sensation proche de la sérénité. Une reconnexion avec notre corps, apprendre à le comprendre, à observer ses besoins, apprendre à le gérer et l’éduquer, à prendre conscience de l’importance qu’il a et au fait de lui accorder ce qu’il y a de meilleur.
De ce que l’on peut constaté également durant le jeûne c’est un pic de l’hormone « bonne humeur » et les douleurs morales ou physiques qui s’estompent.

→ D’après certains médecins Russes et le docteur Joel Fuhmann, il aiderait même à lutter contre la dépression, les névroses et l’anxiété.
Oui, un antidépresseur naturel à l’heure où la France et la Belgique sont les plus gros consommateurs d’antidépresseurs en tout genre!

► Le jeûne et ma perte de poids:

Jeûner pendant un mois complet par exemple, peut entraîner une perte de poids de 5 à 10% (audio du Docteur Nabil Ayachi, spécialisé en nutrition). Le jeûne va entraîner une diminution de sucre dans le sang, comme dit plus haut, le corps va donc puiser dans les réserves du corps. Les cellules puiseront le glycogène stocké dans le foie et les muscles et les corps lipidiques se trouvant dans les graisses seront transformés en énergie pour assurer le bon fonctionnement des cellules.
Ce petit processus chimique, spectaculaire, décrit et qui vous a certainement donné mal à la tête signifie en clair que d’une part la perte de poids sera assurée et que d’autres part il y aura une régénération cellulaire qui vous permettra de paraître plus jeune naturellement!

► Je jeûne en pleine forme:

Quotidiennement, on consomme beaucoup trop d’aliments énergétiques, plus que ce que notre corps aurait besoin, parfois il nous arrive même de prendre des compléments et c’est ainsi que notre corps mise toute son énergie uniquement dans le fait de digérer tout ça!
Toujours en lien avec les processus chimiques cités ci dessus, le fait de jeûner vous aidera à obtenir un meilleur tonus et de retrouver l’énergie perdue! L’énergie gagnée durant votre jeûne, sera utilisée vers d’autres fonctions que la digestion telles que l’élimination et la régénération!

► Le jeûne, le cancer et d’autres maladies:

Dans certains pays comme aux Etats-Unis, en Allemagne ou en Russie, le jeûne est devenue une thérapie pour traiter les cancers, l’asthme, les maladies chroniques et pulmonaires, le surpoids, …
Des études scientifiques confirment cela, parmi elles:
■ Les recherches du Professeur Isaac Jennings au XIXème siècle ou
■ Récemment, celles du Professeur Herbert Shelton
■ Ainsi que la recherche du professeur Waldorf qui avance qu’une diminution de 10 à 30 % de la quantité d’aliments ingérés permettrait d’augmenter la longévité et la résistance immunitaire.

► Un danger?

Entre les médicaments présentant une fois sur deux des effets secondaires sur votre corps (nausées, diarrhées, réaction cutanée, …) et cette thérapie naturelle, lequel est moindre?

Il est vrai que notre société, à cette époque, le jeûne fait peur. A l’heure où nous assistons à une surconsommation, que les excès sont une banalité, que le gluten et le lactose envahissent notre alimentation, que l’on crée 1001 régimes dangereux, si on adhère à tout cela, alors oui, je comprends que le jeûne fasse peur.

Laissez l’occasion à votre corps de se reposer et de lui faire confiance quant au fait qu’il puisse vous soignez naturellement par ses mécanismes remarquables et inégalables. La régénération du corps, il faut y croire.
Il ne faut pas en vouloir aux médecins, leurs formations visent à trouver les causes d’une maladie et à en trouver les traitements médicaux les plus efficaces.
Vous avez toujours le choix et ça, ne l’oubliez pas!

► Le jeûne a ses limites:

Il est évident que le jeûne à côté de ses nombreux bienfaits et sa sagesse ne convient pas à tout le monde et il faut pouvoir le souligner.
Il est déconseille pour: la femme enceinte, les cancers et maladies beaucoup trop avancés, les diabétiques avancés et les personnes trop âgés et d’autres cas bien précis.
Si vous avez un doute quant à votre capacité de jeûner consulter un naturopathe ou un médecin.
 Et surtout n’oubliez pas, faites ce dont vous êtes capables. Montrez vous endurent, patient face à tout mal mais ne forcez pas votre corps et ne l’obligez pas lorsqu’il n’est pas ou plus capable.

 

Manger pour vivre, jeûner pour finir de vivre. Quand le corps et le cœur revivent!

Prendre soin de soi au naturel passe aussi par là, 

Faaat’

CRÈME GLACÉE EXPRESS LACTOSE AND SUGAR FREE

Categories: Tags:

CRÈME GLACÉE EXPRESS LACTOSE AND SUGAR FREE

 

Par ce temps ensoleillé, il ne faut pas oublier les petits rafraîchissants sains et … Bon!

Voici donc la recette d’une crème glacée sans lactose, sans gluten et sans sucres! 100% naturelle!

 

CRÈME GLACÉE EXPRESS LACTOSE AND SUGAR FREE

 

Il vous faut:

● une banane bien moelleuse, bien mûre

● un robot de cuisine ou un blender

► Comment faire? 

● Couper la banane en rondelles et les congeler pendant deux heures

● Mixer les rondelles au robot (c’est préférable) jusqu’à obtenir la consistance d’une crème glacée

● Congeler à nouveau pour obtenir une vraie crème glacée

✿ J’ai décidé de faire pareil avec un mélange de fruits rouge, c’est vraiment délicieux, rafraîchissant et léger!

 

 

 

Prenez soin de vous au naturel!

Faaat’

GALETTE DE MAÏS SANS GLUTEN SANS LACTOSE

Categories: Tags:

❖ GALETTE DE MAÏS SANS GLUTEN ET SANS LACTOSE ❖

galette de mais sans gluten sans lactose

Dans la continuité de notre aventure GLUTEN-FREE, voici une recette vraiment toute simple à servir lors de vos soirées entres ami(e)s. C’est léger et vraiment bon!

► INGRÉDIENTS (pour 2 personnes):

- 200g de maïs frais bio
- 60g de farine sans gluten
- 1 œuf
- 1/2 botte d’oignons
- 1/2 c.à.c de bicarbonate de soude
- 1 ou 2 cuillères d’huile végétale
- Sel, poivre

✎ Quelle farine sans gluten choisir? J’ai une préférence pour la farine de riz, elle facilite le mélange des matières et permet d’obtenir une belle pâte à galette mais cette fois ci, j’ai utilisé la farine de sarrasin qui est un peu plus épaisse mais qui est tout de même idéale pour la préparation.

► MODE OPÉRATOIRE:

- Hacher les oignons
- Dans un saladier, battre l’œuf avec la farine
- Rajouter à cela le maïs, les oignons, l’huile ainsi que le bicarbonate de soude. Saler, poivrer
- Munissez vous d’une poêle anti adhésive, faite la chauffer avec un peu d’huile végétale
Ensuite versez sur celle ci une cuillère à soupe de préparation en veillant à lui donner une forme de petite galette ronde (à l’image des pancakes)

 

galette de mais sans gluten sans lactose

 

→ Servez vos galettes avec du caviar d’aubergine ou une salade.

Bon appétit!

‘Prendre soin de soi au naturel, ça passe aussi par son assiette.’
Faaat’

Recette facile du lait végétal aux amandes

Categories:

❖ RECETTE FACILE DU LAIT VÉGÉTAL AUX AMANDES ❖

Recette facile du lait végétal aux amandes

 

De plus en plus de personnes deviennent intolérantes au lactose, d’autre personnes décident, par choix et conscience, de ne plus en consommer. Il faut tout de même avouer qu’il est difficile de se détacher du lait, surtout que c’est un aliment phare pour la préparation de la quasi totalité de notre alimentation.

Se projeter ‘sans lait’ n’est pas toujours motivant, il faut donc trouver des équivalents, des substituts, ce qui n’est pas nécessairement une mince affaire: soit le prix n’est pas abordable, soit la composition n’est pas si convaincante ou soit le goût n’est pas du tout attirant.

 

 Je vous propose donc une recette très simple, peu coûteuse, saine et délicieuse d’un lait aux amandes!

✦ INGRÉDIENTS:

► Un verre d’amande pures 100% naturelles
 1L d’eau
 Éventuellement des dattes, du sirop d’agave ou d’érable bio
► Un ’tissu filtre’

 

✦ PRÉPARATION:

 Laisser tremper le verre d’amandes toute la nuit dans de l’eau (avec la peau).

② Le lendemain, placer les amandes et le litre d’eau dans un blender. Rajouter 2 cuillères à soupe de sirop d’érable ou d’agave, vous pouvez éventuellement y rajouter quelques dattes pour sucrer naturellement et pour plus de bienfaits. Mixer le tout.

 Munissez vous d’un tissu filtre (disponible sur internet) pour filtrer le lait et ainsi, pour éviter le gaspillage, vous allez pouvoir récupérer la pâte d’amande.

 

✔ Cette pâte pourra servir à l’élaboration de vos recettes faites maison: le pain, le cake aux carottes, …

✖ Il est important de souligner que ce lait doit être conserver au frais entre 2 à 3 jours grand maximum.

 

Bonne dégustation!

 

‘Prenez soin de vous au naturel’

Faat’


● Sources: Conférence du 24/11, à Bruxelles, ‘Parlons peu, mangeons bien’

Les dangers du sucre raffiné

Categories: Tags:

 

❖ LES DANGERS DU SUCRE RAFFINE ❖

Les dangers du sucre raffiné

 

Bien que le sucre blanc soit un aliment phare, il est d’un danger … Le sucre blanc est raffiné donc qui dit raffiné dit très très pauvre que se soit en oligo-élément ou en vitamines. Mais vous me direz où est le problème?

→ Le problème étant que les oligo-éléments interviennent dans le système de digestion (assez complexe) et en leurs absences, le corps puisera les ressources nécessaires directement dans votre organisme pour ensuite l’affaiblir … Tout à fait, vous l’aurez bien compris, vous consommez des produits qui vous affaiblissent.

 Voici quelques méfaits du sucre blanc sur votre organisme:

► Aigreurs d’estomac
►Système et défenses immunitaires affaiblis
Atténue l’odorat et endort les glandes salivaires
►Risques diabète et obésité multipliés
► Entraîne la stérilité
► Fatigue cérébrale (car le cerveau n’est plus alimenté en glucose)
► Le saccharose du sucre bitume le tube digestif à la manière de la cigarette avec le larynx
► Augmente les risques de cancer de l’estomac

►Sclérose en plaque, céphalées, …

 

 

 

Les dangers du sucre raffiné

 

✹ Allons plus loin dans notre réflexion …

Combien de personne de votre entourage souffre d’un trouble neurologique, d’une sclérose en plaque, de céphalées, de tumeurs cérébrales? Une études publiée dans le ‘New England journal of medicine’, montre une augmentation de ces maladies ces dernières années et dont la cause principale réside dans notre mode de vie et d’alimentation. Nous y prêtons peu d’attention lorsque soudain, un jour, vous devenez vous même un élément de statistique …

 

→ Une explication?

Eh bien … 80% de notre consommation n’est pas faite par nos propres mains, ni par le petit cuisinier du coin mais bien par les géants de l’agro alimentaire. Chaque jour, ils se concurrencent pour vous offrir des aliments tellement irrésistibles, on n’y échappe pas et on a toujours autant de mal à résister à ces mélanges tellement salés, gras et bien sucrés.

Maintenant, posez vous, réfléchissez, rendez vous compte que … oui … vous êtes accro. Ils ont réussis à kidnapper nos sens, qui étaient déjà assez sensibles. Bon, arrêtons le côté intrigue et paranoïa et cherchons à savoir où, comment et pourquoi?

 

→ L’évolution 

Jadis, les Hommes mangeaient pour assurer leurs survie mais aujourd’hui, ils ne consomment pas des aliments dont ils ont besoin pour mener à bien leurs journées de plus en plus longues et stressantes, mais uniquement ce qu’ils aiment.  Au fil du temps, nous avons perdu la notion du goût, elle s’est limité au ‘trop sucré’.

Bien que cette envie de sucre soit naturel chez l’Homme et ce, depuis toujours, cette envie sert d’alarme au corps lorsqu’il commence à se vider et comme nous le savons, les aliments sucrés (naturellement) contiennent une source importante d’énergie pour notre organisme.
A l’heure actuelle, nous consommons des aliments modifiés et fabriqués essentiellement à base de sucre raffiné et non naturel! Nous sommes soumis 7j/7 à la tentation, que l’on soit en Asie, en Afrique ou en Europe. Les rayons frais, surgelés, s’élargissent et le nombre de produits ont triplés, plus de choix, plus de parfums et on finit par manger plus qu’avant. Selon une étude, en 50 ans, nous sommes passés d’un bol alimentaire de 2100 calories à 3000 calories et de 5kg de sucré par personne à 50 kg (source:2010). Il est vraiment temps de renoncer à ce que les industrielles nous ont appris à aimer depuis nos premiers pas.

 

→ Conseil aux mamans

Dès 4 mois, la plupart des mamans fournissent une quantité importante de sucre à leurs bébés notamment par le biais des yaourts pour enfants, des céréales, du lait en poudre, … Généralement tout ce qui est destiné aux enfants est encore plus sucré dans le but de les satisfaire et les amener ensuite à en demander encore et encore.
Il est important d’éradiquer le sucre surtout dès la petite enfance, car le fait de consommer d’en consommer dès le plus jeune âge peut avoir des conséquences assez lourde à l’âge adulte, parmi elles: L’INDÉPENDANCE

 

→ Comment se passe le processus d’addiction au sucre?

Les industrielles ont extrait la molécule, qui est beaucoup plus actif et concentré, pour agir directement sur le sang et le cerveau, l’accoutumance devient dès lors beaucoup plus importante. C’est évident, si ils prenaient un bout de plante de coca par exemple, qu’ils la laissaient infuser pour ensuite l’intégrer à la préparation des aliments, le pouvoir addictif serait quasi inexistant. La source de l’addiction réside dans le fait de prélever directement la molécule.

C’est ce qui se passe concrètement dans nos assiettes, il y a une quantité importante de sucre, qui lui, agit déjà à la base sur notre circuit de récompense. On a extrait le sucre de son contenant naturel pour le concentrer dans nos aliments et c’est comme cela que l’on parvient à obtenir des plats, des biscuits, des confiseries avec un taux de sucre très élevé, bien au delà de ce que notre corps peut assimiler. Ceci provoque ensuite, une réelle décharge au niveau du cerveau (source: Ashley K. psychologue clinicienne qui étudie le lien entre l’alimentation et l’addiction à l’université du Mishiggan)

Le sucre active donc les zones de récompenses à l’exemple d’une drogue jusqu’à devenir une addiction. On en consomme, on en abuse et puis … on peut plus s’en passer. C’est un réel problème de santé public et il est temps de l’attaquer!

 

→ Pour aller plus loin …

Selon une étude du docteur David Ludwing publiée dans le « American Journal of Clinical Nutrition », une consommation excessive en sucre aurait le même impact que la prise de drogue et provoquerait donc une certaine dépendance au même niveau que la cocaïne jusqu’à provoquer des spasmes.

 

→ Quelles solutions?

Parler du problèmes est une bonne chose mais il faut également aborder les solutions à apporter afin d’éradiquer au maximum et progressivement, le sucre raffiné de notre alimentation.

■ 6 manières de remplacer le sucre raffiné:

Sucre complet (bio, certifié, composition vérifié. Consommation occasionnelle)
Le rapadura
Le miel (sans sucres ajoutés)
Le sirop de malt
Le sucre de coco
Le sirop d’agave
Plus rien

 Dans le prochain article, nous aborderons les solutions inspirées de l’aromathérapie pour vous aider à lutter contre l’hyperglycémie, les envies de sucre, le diabète et autre.

Faat’

‘Prenez soin de vous au naturel’


♦ Recherches basées sur les sources suivantes:

- « Le sucre ou la vie » de Bruno Kleiner
- « Le sucre, cet ami qui vous veut du mal » de William Dufty (attention, syntaxe un peu plus compliqué)

- Notes de la conférence à ce sujet, à Bruxelles, au courant du mois de novembre

Recette de pain gluten-lactose free

Categories: Tags:

❖ RECETTE FACILE DE PAIN A LA FARINE DE SARRASIN ❖

 Recette de pain gluten-lactose free

 

Pour celles et ceux qui nous suivent de plus près sur les réseaux sociaux vous avez pu remarqué, au fil du temps, notre changement d’alimentation. En effet, nous sommes passés progressivement d’une alimentation ‘BIO’ déjà préparé, avec quelques fois quelques aliments industrielles indispensables, à une alimentation presque totalement fait maison, sans gluten, sans lactose et sans sucre raffiné.

Il y a cependant des aliments avec lesquels nous avons beaucoup de mal à s’en détacher et qui reste assez difficile à reproduire. A titre d’exemple, le pain. Après avoir essayer 101 recettes, nous partageons avec vous la plus simple, qui ne nécessite pas d’ingrédients extraordinaires et qui pourra être une bonne alternative (peu couteuse) aux pains de grandes surfaces.
Le pain ne doit cependant pas être consommer avec excès.

Sans plus attendre, voici la recette:

   ● INGRÉDIENTS:

► 400 g de farine de sarrasin
► 2 cuillère à soupe de poudre levante sans gluten (ainsi que quelques graines de fenouil)
► 1 cuillère à café de sel (non raffiné si possible)
► 400 g d’eau

   ● MODE OPÉRATOIRE:

Chauffer votre eau jusqu’à ce qu’elle soit tiède
Dans un saladier, délayer la poudre levante, les graines de fenouil et l’eau tiède
Ensuite, mélanger bien tout les ingrédients jusqu’à obtenir une pâte similaire à celle d’un gâteau
Choisir un moule rond ou rectangulaire que vous allez légèrement graisser
Couvrir le moule avec un tissu épais. Placez le ensuite dans un endroit chaud pendant une à deux heures
Lorsque la pâte est suffisamment levée, placer le moule au four pendant 50 minutes.
(Certains cuisent cette pâte à pain à la vapeur pour une meilleure conservation, en effet, le pain cuit à la vapeur ne présente pas de croûtes et se dessèche moins vite.)

Si vous voulez procéder à une cuisson à la vapeur, veillez à avoir un moule qui rentre dans votre machine de cuisson vapeur, à une cuisson 95 degrés pendant 1 heure

→ Pour un pain plus riche et pour plus de plaisir, nous rajoutons à notre pâte:

► Un mélange de graines
► Des graines de lin (pour le plein d’oméga 3)
► Des graines de nigelle (pour ses bienfaits sur la santé)
► Des raisins secs

✔ En accompagnement à votre pain de bon matin:

► Amlou: pâte à tartiner home made qui constitue un excellent fortifiant naturel à base d’amandes pures et d’huile d’argan torréfiée. En vente sur notre boutique , catégorie  »alimentation ». 100% home made, provenance: Aoulouz

► Miel de thym: miel connu comme ayant le plus de vertus médicinales, il prévient certaines maladies (digestives, respiratoires et infectieuses) et joue le rôle d’un excellent tonifiant! En vente également sur notre boutique, 100% naturel certifié, provenance: Agadir (précisément Ida O Tanane)

► Miel de Karité: miel au goût légèrement sucré et doux, c’est presque une friandise 100% naturel, en provenance du Mali que vous retrouverez chez www.sahara-miel.com

◊ Source: Nous avons modifié légèrement et nous nous sommes inspiré de la recette d’Eva P. publiée dans son livre ‘Recettes gourmandes pour personnes sensibles sans gluten’